Comment renforcer une signature électronique avec un horodatage ?

Publié le : 10 février 20224 mins de lecture

Un document signé par le Président de la République peut se trouver devant vous, mais comment pouvez-vous garantir que celui-ci ne sera pas altéré avant d’arriver entre vos mains ? S’il s’agit d’un document papier, son origine ne pose pas de problème particulier. En fait, il existe de nombreux moyens de garantir l’authenticité : filigranes, hologrammes, polices spéciales, etc. En revanche, l’intégrité est plus complexe. Les documents papier ne sont finalement pas bien protégés contre la falsification. Dans le cas des produits électroniques, une signature permet de vérifier à la fois son authenticité et son intégrité. Lorsqu’un document est modifié, son intégrité est immédiatement violée.

Les paramètres de la politique de publication !

Tous les documents électroniques ne sont pas signés. Et la porte à la fraude documentaire est grande ouverte. La solution réside dans une organisation qui dispose d’une « politique de publication ». Celle-ci indique que vous avez signé électroniquement un document officiel émis par cette organisation. De cette façon, les utilisateurs ou les lecteurs seront assurés que les documents qu’ils ont entre les mains sont authentiques et infalsifiables. Grâce à l’horodatage qualifié Universign, vous pouvez bénéficier d’un document certifié et horodaté.

Savoir mesurer les niveaux de risque !

L’objectif d’une organisation est d’être capable de faire la différence lorsque de fausses informations se répandent. Vous devez savoir ce qui doit être signé et ce qui ne doit pas l’être. Il est donc nécessaire de mesurer le niveau de risque. Il en va différemment d’un relevé bancaire qui peut être facilement vérifié sur un ordinateur, par exemple, d’une mise à jour de la documentation technique d’un constructeur d’avions. Cette notion de politique éditoriale peut intéresser de nombreux secteurs d’activité, comme les médias, la recherche scientifique, l’aéronautique, la pharmacie ou d’autres industries sensibles.

L’horodatage : des éléments de sécurité supplémentaires !

Un document signé comporte toujours une date de signature et, dans la plupart des cas, la date à laquelle le système l’a signé. Ainsi, toute personne qui fait confiance au signataire fait confiance à la date de signature du document. Cependant, pour les transactions commerciales importantes telles que les ordres de bourse ou les paris, des horodatages sont nécessaires. Ainsi, une fois que la signature du document a été enregistrée, elle est envoyée à un service d’horodatage qui authentifie le document avec sa propre date, indépendamment du système de signature.

L’horodatage fournit deux services de renforcement de la confiance. Premièrement, il constitue une référence temporelle fiable pour garantir que le certificat de signature n’a pas été révoqué pendant son attachement. En effet, les attaquants sont prompts à signer rétroactivement des signatures pour les rendre valides. Deuxièmement, il est important de se rappeler que les signatures sont des éléments périssables qui ne peuvent pas être vérifiés après l’expiration du certificat. Il existe toutefois une solution de contournement pour ce problème. Une fois l’horodatage joint, l’état de révocation du certificat peut être modifié.

Plan du site